dimanche 29 septembre 2013

De Cacao le 22 septembre.


Pour bien des jeunes, biberonnés au « nutella », ce nom n’évoque rien : pour les plus anciens l’image d’un négrillon souriant vient immédiatement à l’esprit et l’on s’attend à le trouver, ce négrillon de « banania », à Cacao, village agricole à 60 kms de Cayenne. Sauf que Giscard d’Estaing, dans les années 70 y a installé une cinquantaine de braves Hmong, enfuis des confins du Laos ou du Viet-Nam. Ils assurent  aujourd’hui la plus grande partie de la production et du commerce de fruits et légumes de la Guyane. Le négrillon rit jaune.







Lu au fronton de la mairie de Cacao, le vers énigmatique : « Vent, où t’en vas-tu ?"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire